Gros plan sur le cinéaste Wong Kar Wai

Festival Lumière du 14 au 22 octobre 2017

Après Clint Eastwood, Quentin Tarantino, Pedro Almodovar, Martin Scorcese et Catherine Deneuve, le festival Lumière célèbre pour sa neuvième édition le réalisateur hongkongais, Wong Kar-wai.

Le festival propose une rétrospective intégrale de ses films, avec en avant-première mondiale la projection de la copie restaurée de In the Mood for Love en séance de clôture en présence du cinéaste.

Pour l’occasion, le réalisateur a établi une liste de ses 10 films chinois contemporains préférés et viendra donner une Master class au Théâtre des Célestins.

Vous trouverez ci-dessous les informations détaillées de la carte blanche confiée par le festival Lumière à Wong Kar-wai :

Un peinture engagée de la vie des communautés marginalisées.  

Un polar captivant qui a inspiré Martin Scorcese pour les Infiltrés.

  • P.T.U.de Johnnie To (2003, 1h28, Int. - 12 ans)

Violent et poétique, d’une beauté envoûtante.

Dans la grande tradition du film de sabre, une comédie déjantée et loufoque bourrée de références.

L’un des plus grands succès du cinéma taïwanais.

Une comédie romantique et déjantée qui vient flirter avec le genre horrifique.

Un film d’une grande élégance avec des combats à couper le souffle !

Un premier film sensible sur le rapport de la société chinoise au vieillissement de la population.