A la découverte du nouvel an chinois : les festivités

Comment se fête le nouvel an chinois aujourd’hui en Chine? Que fait-on, comment se réjouit-on de la nouvelle année, que se souhaite-t-on? Quelques réponses ici…

Les congés

FESTIVITÉS_PICEn Chine les congés sont nationaux. Il y a 3 moments dans l’année qui donnent droit à des congés :

La célébration de la fondation de la République populaire de Chine en octobre ;

La fête du printemps (nouvel an chinois) en janvier ou février ;

La fête du travail en mai.

La fête du printemps donne le droit à le plus de congés. Les étudiants ont près d’un mois de vacances, les salariés ont droit à 5 ou 7 jours en fonction de l’employeur. C’est donc pendant cette période que chacun rejoint son foyer, sa région natale pour y retrouver les siens. Ce qui donne lieu bien entendu à un flux de migration national sans pareil. Les trains sont bondés et il peut s’avérer très compliqué d’obtenir un billet. Les ouvriers (Mingong) issus de milieu agricole qui travaillent dans les grandes villes ont en général ce seul moment dans l’année pour rentrer au village retrouver femme et enfant.

Les retrouvailles familiales

Festivités_VignettePendant les 3 jours qui précèdent le jour de l’an, chacun nettoie soigneusement sa maison, on balaie le sol, on fait la poussière, on fait peau neuve pour accueillir la nouvelle année. Il est bon de se couper les cheveux avant le jour J. Le réveillon est le jour où on est le plus occupé : les familles se rassemblent, font des offrandes aux ancêtres, festoient autour du repas, font des raviolis, jouent, posent des pétards, font une nuit blanche en veillant pour attendre la nouvelle année. Le réveillon du nouvel an se passe dans l’intimité familiale. Grands-parents, parents et enfants dînent ensemble et c’est le moment que choisissent les aînés pour distribuer les Hongbao红包 « enveloppe rouge » à leur descendance. Dans le hongbao : les étrennes de l’année !

Le premier jour de l’année se passe également en famille, ce jour-là on « salue l’année » Bainian 拜年. C’est un jour consacré aux visites et aux vœux. Si autrefois les plus jeunes allaient visiter les anciens, de nos jours le coup de téléphone suffit souvent.

Les vœux

En Chine on se souhaite prioritairement la santé et la fortune !

恭喜发财 Gongxi facai = La fortune !

身体健康 Shenti jiankang : La santé !

新年快乐 Xinnian kuaile : La bonne année !

事业发达 Shiye fada : Le travail !

万事如意 Wanshiruyi : Que tous vos vœux se réalisent !

Les festivités sont l’occasion de s’offrir de petits présents, dans la famille ou même entre voisins. On s’offrira des fruits frais et secs par exemple Les employés peuvent également avoir des primes.

Repas, feux d’artifice et chapelet de pétards

Pendant au moins 3 jours, on mange plus que le ventre ne peut contenir ! Les repas se font à la maison le plus souvent, même si dans les villes, on peut aussi profiter de ces festivités pour se réunir autour d’un banquet au restaurant. Et en Chine, le mot banquet prend tout son sens ! C’est un réel défilé de plats et d’alcools !

Festivite_Feu_ArtificeLa législation de certaines villes (Beijing par exemple) interdit l’explosion de pétards et de feux d’artifice en ville. Mais ailleurs, pas une minute sans le son de l’explosion d’un pétard. A chaque coin de rue une nouvelle explosion. A l’issue des 3 premiers jours de l’année les trottoirs ne sont plus gris mais rouges de papiers de pétards. Les déchets rouges qui jonchent le sol témoignent du plaisir et de l’importance donnée à ces coups de pétards. Les chapelets de pétards sont suspendus à une tige de bambou devant les habitations. Chacun a fait ses provisions et fait éclater sa chaîne de pétards devant sa maison ou sa boutique. Rappelons-nous de l’histoire du monstre Nian que les villageois faisaient fuir à grands bruits (voir notre papier sur les origines de la fête du nouvel an chinois), les pétards font fuir les mauvais esprits, éloignent les mauvaises rencontres et donc apportent la chance !

La nuit venue, les feux d’artifice « maison » remplacent les pétards diurnes.  Pas de répit !

Les décibels et l’odeur de brûlé caractéristiques de cette période de l’année en Chine, rendent les occidentaux  en séjour en Chine parfois un peu casaniers ! Mais l’excitation est à son comble en Chine, et la joie des uns et des autres est bien palpable dans ce moment de l’année  si unique.

 

CGV