Le Jianzi : la grande histoire d’un petit volant

Sans titreAujourd’hui, parlons sport ! Ou plus exactement, parlons d’un jeu traditionnel chinois très populaire. Si vous avez eu l’occasion de faire un tour dans l’Empire du Milieu, vous avez très certainement pu l’observer joué sur une place ou dans un parc. Mais peut-être ne connaissez-vous ni son nom ni son histoire. Dans tous les cas, c’est le moment pour vous de découvrir ce petit volant multicolore et ce que l’on peut faire avec !

En Chine, on le nomme jianzi (毽子) au Vietnam dacau  et ailleurs on l’appelle shuttlecock, plumfoot ou featherball.

Une très très longue histoire

Son histoire est vieille de plus de deux mille ans ! On a en effet trouvé des traces de son existence dès le 5ème siècle avant Jésus-Christ en Chine. Autant dire qu’il en a vu des choses ce jianzi ! On dit qu’il serait une évolution du cuju (蹴鞠), un jeu qui ressemblait un peu au football et que les généraux chinois utilisaient pour entraîner la dextérité de leurs troupes tout en les divertissant ! Le Jianzi a ensuite été très populaire durant la période des six Dynasties (220-589 ap. J-C) puis durant les dynasties Sui (581-618 ap. J-C) et Tang (618-907 ap. J-C).

Un volant qui a bien voyagé à travers le monde

JZLe jianzi ne s’est pas cantonné à la Chine mais s’est exporté – tout comme la culture chinoise – dans toute l’Asie. Il est particulièrement populaire au Vietnam  où il est considéré comme un sport national. On y joue aujourd’hui dans une grande partie de l’Asie mais aussi en Europe, aux Etats-Unis et ailleurs.

Un jeu mais aussi un sport de compétition

Le jianzi est un jeu de divertissement mais aussi un vrai sport qui se joue en compétition avec un règlement très précis. En Chine, la première compétition nationale eut lieu en 1933 à Nanjing. En 1961, l’énorme succès du film « the flying feather » (« la plume volante ») contribua à la popularité du sport en Chine mais aussi à travers le monde. En 1984, le jianzi devient un sport national officiel en Chine et la même année, une association d’amateurs est créée à Hong Kong.

En Europe, le jianzi arrive avant la seconde guerre mondiale : lors des Jeux Olympiques de Berlin en 1936, un athlète chinois se fait remarquer par une démonstration de jianzi. Dès lors, le sport va se développer en Allemagne, en Hongrie, en Finlande, aux Pays-Bas, en France etc. Une fédération européenne est créée en 2003 qui permet de créer des liens et des compétitions entre ces différentes équipes.

JZ2Les meilleures équipes du monde entier participent ainsi chaque année au championnat mondial de jianzi organisé par la fédération internationale du jianzi depuis 1999, date de sa création. Cependant, la compétition est largement dominée par les équipes chinoises et vietnamiennes qui se partagent toujours les premières places, expérience oblige !

Mais en fait, comment on y joue ?

En gros, on peut distinguer trois pratiques du jianzi. La première est celle que l’on peut observer dans les lieux publics chinois. Un groupe de chinois, souvent des retraités se réunissent et jonglent avec un jianzi. Pour s’amuser mais aussi pour conserver la forme et la santé ! Car pour maîtriser ce petit volant capricieux, il faut de la souplesse, de la rapidité et de la précision dans les mouvements.

Quant au jianzi de compétition, il prend deux formes : le jianzi artistique free-style et le jianzi joué autour d’un filet. Le jianzi free-style est une démonstration de toutes les figures et de tous les mouvements que l’on peut faire avec le jianzi.

Le shuttlecock se joue de son côté à un, deux ou trois joueurs contre trois. Il se situe un peu entre le badmington et le volleyball. Il se joue en effet autours d’un filet dans un terrain bien délimité. Toutes les parties du corps sont autorisées pour réceptionner le volant sauf les mains bien sûr ! Regardez un peu ce que ça donne ! Impressionant, non ?

https://www.youtube.com/watch?v=3vQKrdjLkLk

Venez essayez le jianzi à Lyon le 14 juin au Parc de la tête d’Or !!

Alors, ça vous tente ? Voulez-vous vous aussi tâter un peu du jianzi ou montrer ce que vous savez déjà faire ? Facile, venez nous voir le 14 juin sur les pelouses du parc de la tête d’Or pour un pique-nique sportif de 13h à 17h. Nous, on amène des jianzi et on vous montre un peu – selon nos aptitudes – comment ça marche !

Toutes les informations sur l’évènement !! Il y aura du jianzi mais pas que !