Un laowai qui s’illustre avec ses chansons !

Par Fangfang

Je vous invite à découvrir… le rêve musical d’un chanteur français qui écrit et chante en chinois

Capture d’écran 2016-08-29 à 14.34.15Avoir un visage typiquement occidental et parler couramment chinois n’est plus quelque chose qui étonne. L’époque du célèbre canadien Dashan est révolue.

Autrement dit, de nos jours, les jeunes étrangers qui veulent gagner en notoriété en Chine,doivent passer maître dans un domaine particulier. Certains se sont illustrés :

Au niveau du tourisme,le jeune suisse Liam Bates, animateur de The Travel Channel, en charge d’une émission télévisée You Duoyuan Zou Duoyuan ( Aller au bout comme vous pouvez ), nous fait découvrir des points communs ou différents entre la Chine et l’Occident. Alors que l’Allemand Christoph Rehage, portant pour nom chinois Leike, propose des vidéos en plan séquence, il est connu pour ses analyses pénétrantes de la société chinoise contemporaine.

Quant à la musique, la place est prise par l’auteur-compositeur français Christophe Hisquin, connu par son nom d’artiste en chinois Dantès Dai Liang ! Il se démarque des nombreux étrangers qui reprennent des chansons chinoises, parce qu’il écrit ses textes en chinois, durant les dix dernières années, Dantès Dai Liang est le seul qui arrive à attirer autant d’audience par sa création originale. Lui-même se dit “ Français de Chine”; c’est aussi le nom de son quatrième album.

L’émission 《Zhongguo Hao Shengyin》(La Voie de Chine)donne à voir aux spectateurs chinois de vrais passionnés de musique, pour ceux qui veulent réaliser leur rêve musical, le chemin est semé d’obstacles. Si pour les Chinois, c’est dur, imaginez pour un Français qui s’est mis à apprendre le chinois seulement par curiosité, quelle difficulté !

Difficiles ou surprenantes, Dantès nous raconte ses expériences dans son autobiographie 《Le français qui écrit  et chante en chinois》 paru en 2012.

Habitant à Shanghai depuis 2004, il se produit dans des bars ou pour des émissions radios et TV,il est parfois animateur d’une émission linguistique, mais la musique est toujours un point central de la vie de Dantès Dai Liang en Chine. Douze ans se sont écoulé, Dantès a produit 4 albums.

2006, le premier album: Parfums d’extrêmes 

2009, Xia you Dai Liang 

2014, Français de Chine

2015, Douce Chine

Actuellement, le compositeur indépendant partage sa vie entre la rance et la Chine et donne des concerts dans des grandes et petites villes. En proposant ses chansons chinoises aux spectateurs français, il ouvre une nouvelle étape de sa carrière musicale.

Dantès a eu envie de parler de son pays natal, de chanter sa montagne française en chinois et de réaliser un clip pour partager la beauté de son pays.

Le 8 juillet 2016, il inaugure son clip « J’aime la Maurienne » à Valloire dans Alpes.

Dantès Dai Liang parle de son pays natal comme d’une femme sauvage et arrogante.

 

J’aime la Maurienne quand je m’y vois

Chaud comme le soleil, agile comme un chamois

Shot de caméra sur toute sa vallée

Je prends de la hauteur je me suis envolé,

J’aime la Maurienne, la France profonde

Qui vit qui pense qui danse encore et fait la ronde

Viens par ici son air inspire

C’est la vraie vie, celle à laquelle j’aspire

 

J’aime la Maurienne

………

Ses couleurs saisonnières

Faut pas croire que nos journées ne sont que fêtes d’hiver

On est mieux par là quand il pleut ailleurs

Ici le soleil, les sourires, l’accent tout donne le baume au coeur

J’aime la Maurienne, c’est assez sauvage

Un juste mix d’anciens et d’à la page

Quel phénomène son sol et ses cîmes

Quand entre les deux je zigzague et rime

J’aime la Maurienne

…..

Encore plus parce que je reviens de loin

Dix ans là-bas

Avec ses grattes-ciels qui culminent

Mais dans mon coeur et mes refrains

C’est toujours les aiguilles qui me fascinent.

 

Pour ceux qui n’ont pas vu Dantès interpréter la chanson sur scène, voici le lien de la version en chinois :

Mélanger les éléments musicaux chinois et français est un point d’interêt fort pour Dantès Dai Liang. Il dit : j’aime beaucoup le Guzheng, l’Erhu, la flûte, des instruments traditionnels chinois, si le budget me permet d’inviter un groupe de musique traditionnelle chinoise pour m’accompagner, ça serait génial.

Aux yeux des Chinois,“bienvenue dans mon pays natal” est un des sentiments les plus simples et sincères de l’homme. Et, “je vous invite à découvrir”- c’est bien le rêve de Dantès Dailiang : Je vous invite à découvrir la Chine, la France, et ma musique.